L’arrivé sur le marché de l’assurance moto au kilomètre

L’assurance moto au kilomètre est enfin là, on vous dit tous

la moto et les scooters sont de plus en plus présents en tant que moyen de déplacement que ce soit de façon quotidienne, pour les trajets domicile-travail, ou de manière occasionnelle lors de balade en week-end ou voyage organisé. L’utilisation du 2 roues dépend donc de la personne mais aussi de la saison, en effet, rare sont les motards qui utilisent en pleine hiver leur moto, car c’est d’une part dangereux à cause des intempéries et assez peu confortable vis-à-vis d’une voiture en cette période. L’assurance moto au kilomètre ne convient donc pas à ce publique la.

Comment fonctionne-t-elle et sous quelles conditions ?

Son fonctionnement est extrêmement simple et tous le monde peut y souscrire. Le principe de base est que l’on a un « forfait annuel » de kilomètre, qui est de 2000, tant que l’on ne dépasse pas cette limite, il n’y a aucun problème. Au moment de la souscription du contrat, l’assureur relève le kilométrage de votre 2 roues, par la suite c’est au conducteur de veiller à chaque déplacements à ne pas passer le seuil des 2000 km/an. L’assureur quand à lui vérifie l’évolution par le biais des documents qui lui sont fournis lors de sinistre ou de facture de réparation puisque le kilométrage est notifié.Ce type d’assurance permet tout de même de réaliser une économie non négligeable de l’ordre de 15% sur son assurance moto à kilométrage égal pour toutes personnes utilisant peu son véhicule.

Il faut néanmoins être vigilent face à cette limite, car si elle est dépassée l’assuré risque une nullité de la garantie prévue sur le contrat et l’assureur pet demander une résiliation de l’assurance pour fausse déclaration.Les contrôles réguliers sont donc impératifs pour éviter ces complications.

Mais alors qui est concerné par cette assurance au kilomètre ?

D’un coté, pour toutes personnes ayant déjà un véhicule, une voiture principalement, souhaitant avoir un autre véhicule d’appoint pour le plaisir avec une utilité occasionnelle, ou pour tous motards ne souhaitant que la sortir lorsqu’il se sent le plus en confiance et loin des intempéries au printemps et en été par exemple. Dans de très rare cas, cette assurance peut être utilisé dans le cadre d’un véhicule à utilisation quotidienne si vous avez la chance d’habitez proche de votre lieu de travail, il faut cependant ne pas dépasser les 1.5 km/jour ce qui est tout de même contraignant puisque excluant toute utilisation en dehors de ce cadre. Pour résumé, c’est une assurance permettant de réaliser des économies pour toutes personnes ne considérant pas la moto comme son véhicule principal et souhaitant une application purement récréative.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.