Savez-vous la surprime et l’assurance auto malus pour les jeunes conducteurs?

Le véhicule est une chose très utilisable à la vie humaine. De  nos jours, on trouve que chaque personne a un véhicule dans son appartement. Savez-vous que l’utilisation du véhicule demande une assurance? La loi dicte que ne pas assuré un véhicule provoque une amende. L’assurance automobile est une assurance obligatoire et  indispensable pour assurer le conducteur d’un véhicule contre les pertes corporelles ou matérielles causées par son véhicule à des tiers. C’est donc une sorte de disposition qui protège le propriétaire du véhicule et les autres conducteurs. Avant de conduire votre véhicule, il est indispensable de souscrire une assurance. Tout type de véhicule qui a une cylindrée qui dépasse le 80 cc a besoin d’un assurance auto.

Connaître la surprime de l’assurance auto

Assurance autoLa surprime  est une sorte de supplément de cotisation que votre compagnie d’assurance auto peut vous réclamer s’il vous garant pour un risque qu’il juge plus essentiel que celui initialement prévu dans le contrat d’assurance auto.  C’est un système utilisé par les compagnies d’assurance auto pour assurer les jeunes conducteurs qui assure leur propre véhicule ou pour les parents qui met leur enfant au contrat d’assurance de leur véhicule. La surprime ou hors bonus peut marcher jusqu’à 100% de la cotisation de base : 100% la première année sans accident responsable, diminue en 50% la deuxième année sans accident responsable et disparaît la troisième année, donc il diminue de moitié chaque année sans accident responsable. La plupart des compagnies d’assurance acceptent d’assurer les malus jeune conducteur  mais certains aussi peuvent refuser, donc il est nécessaire de bien vérifier les conditions des compagnies d’assurance avant la souscription.

Savoir le système bonus-malus auto?

bonus malus assurance autoLe bonus-malus est l’indice de calcul des compagnies d’assurance pour déterminer l’augmentation à appliquer aux cotisations d’assurance à chaque renaissance de contrat. Ce système est très simple et se base essentiellement sur la quantité d’accidents causés dans une durée de dix mois suivant le contrat. Si aucun accident n’a été enregistré, la cotisation sera diminuée, grâce à la méthode du bonus. Mais au contraire, si le conducteur fait un accident, il s’agit du malus,  la cotisation est de 12,5% si le cas est de responsabilité partielle, mais si le cas est de responsabilité totale, il est de 25%. Le taux de l’assurance malus n’est pas constant mais il varie suivant la capacité du conducteur. Le tarif de l’assurance aussi est variable suivant que le conducteur du véhicule réponde aux critères d’individus à risque ou non.

Ce contenu a été publié dans assurance auto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.